L’ouverture d’une université portugaise privée en France, délivrant des diplômes de dentiste et de pharmacien, avait provoqué l’émoi de la profession. Le ministère de l’enseignement supérieur a déclaré qu’une plainte allait être déposée.

Pointe à mines122