Cinq groupes intéressés par la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime) s'étaient manifestés mardi. Mais aux yeux des administrateurs judiciaires, ce mercredi «les dossiers reçus mardi ne constituent pas des offres en bonne et due forme, assorties des garanties financières suffisantes».

Pointe à mines169